Littérature

Première personne du singulier – Patrice Franceschi

1677999-gfIl y a des livres qui vous laissent dans un état second. Des livres qui vous bouleversent. Des livres dont vous ne savez pas trop quoi penser. Des livres qui vous font vous questionner.

Première personne du singulier est de ceux-là.

Quatre nouvelles. Quatre histoires. Quatre décisions. Quatre destins.
Voilà une manière de résumer cet ouvrage dont la lecture, d’une manière ou d’une autre, vous chamboulera.

Le livre de Patrice Franceschi nous livre quatre récits dans lesquels les personnages sont confrontés à un choix impossible. Celui qu’il paraît impensable de faire tant les conséquences seraient abominables, indélébiles, irréversibles. Et pourtant, chacun va devoir y faire face. Seul. En son âme et conscience.

Pour ma part, j’ai été traversée par des sentiments vraiment différents pour chacune des nouvelles. Peut-être parce que chaque récit puise dans des « cordes sensibles » différentes, et qu’on est tous plus ou moins sujet à l’émotion dans une circonstance plutôt qu’une autre.

Je ne dévoilerai évidemment pas les titres des nouvelles qui ont ma préférence, sans quoi votre éventuelle lecture pourrait être faussée héhé 🙂
Je peux cependant dévoiler ce que je retiens de ma lecture, ou plutôt les mots qui me restent en tête :

Amour. Courage. Combat. Dévouement. Déchirement. Folie.

Première personne du singulier est un tout petit livre. 168 pages en format poche. Autant dire que ça va très vite ! Il fait pour moi partie des ouvrages qu’il est important de lire (quoiqu’on puisse dire ça de beaucoup de livres !), notamment pour les émotions qui vous transpercent à la fin de chaque nouvelle.

Malgré tout – et ce sera le seul bémol – l’un des récits m’a, pour ainsi dire, moins convaincu que les autres. Non par sa qualité, car celle-ci est indéniable, mais parce qu’il diffère très légèrement dans sa conception. Si les trois autres impliquent des personnages qui subissent complètement leur situation, celui-ci présente un protagoniste parfaitement maître de sa décision. 

Toujours est-il qu’à la fin de notre lecture, une question demeure :

Et moi, j’aurai fait quoi ?

Bref je n’ai qu’une chose à dire : lisez ce livre !

Le Joli

3 réflexions au sujet de “Première personne du singulier – Patrice Franceschi”

  1. Maintenant que j’ai fini ma lecture, je peux te dire que je me retrouve totalement dans ta chronique. Ce sont des récits absolument renversants et l’écriture est juste parfaite.
    Donc le récit qui t’a le moins convaincue, c’est le troisième (avec les migrants) ? De mon côté, même si elle m’a touchée, c’est la dernière que j’ai moins apprécié (que je n’ai pas adoré en tout cas). Disons que je la trouve plus « facile », moins originale. Par contre, j’aime beaucoup la façon dont la nouvelle est construite, racontée.

    Aimé par 1 personne

    1. Aaaah je suis contente que le livre t’ai plu 🙂 ! En fait globalement, celles que j’ai le « moins » aimé, ce sont les deux dernières. La quatrième pour les mêmes raisons que toi, et la troisième juste parce que je l’ai presque trouvée hors-sujet en fait, dans le sens où pour moi, c’était vraiment le personnage qui prenait ses propres décisions.

      Aimé par 1 personne

      1. Oui, mais il est face à un cas de conscience. Un peu comme le soldat dans la deuxième qui aurait pu fuir comme les autres. D’ailleurs, lui, c’est juste une question d’honneur, de devoir et de l’idée qu’il se fait de sa grandeur personnelle, ses hommes se sont sauvés pour se mettre à l’abri, il n’y a plus que lui. Le marin est face à des dizaines de personnes qu’on laisse mourir sans vergogne. Après, il aurait pu faire comme les autres marins et dire « ce sont les ordres, tant pis », mais vu le portrait qu’on nous fait du bonhomme, il ne pouvait pas se dire ça.

        J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s