Littérature

Plongée dans l’Idaho d’Emily Ruskovich

Les Éditions Gallmeister ont décidément le chic.

Le chic pour choisir des auteurs aux univers profonds et bien à eux, qui vous transportent et desquels vous ressortez sonnés, transportés et parfois même transformés.

unnamed (4).jpgAprès David Vann, après Gabriel Tallent, me voici complètement conquise par l’écriture d’Emily Ruskovich.

Dans ce roman qui se dévore autant qu’il se savoure, on fait des aller-retours dans la vie de Wade Mitchell. Dans celle de sa première femme, Jenny. Dans celles de leurs deux filles, June et May. Et puis aussi dans celle d’Ann, la seconde épouse de Wade.

Les bases sont très vite posées : Wade a eu deux vies. Une première avec Jenny et leurs deux filles, dans une maison isolée, dans la montagne.
Une deuxième avec Ann, toujours dans cette maison, toujours dans la montagne.
Entre ces deux mondes, un événement, qui a tout chamboulé.
Au fil de ces deux vies, des souvenirs qui se créent… et qui s’oublient aussi. Parce que ce qu’on sait très vite, aussi, c’est que Wade, comme son père et son grand-père avant lui, perd la mémoire. Subtilement, progressivement, insidieusement, il disparaît pour devenir un étranger, pour lui et pour les autres.

Tout au long de ma lecture, j’ai pensé à des poupées russes. Même si le récit d’Emily Ruskovich n’est pas chronologique, tout paraît pourtant clair, et on la suit sans douter une seule fois. On est en 1995, puis en 2008, on fait un détour par 1973, et nous voici en 2012 pour revenir en 1993. Finalement, Idaho couvre une très longue période, de 1973 à 2025.
C’est vrai, ça peut paraître long dit comme ça, mais finalement, est-ce même suffisant pour contenir deux vies ? En contenir même plus d’ailleurs parce que si l’on suit Wade, on entre aussi dans l’existence de Jenny, d’Ann, de June et de May.

Je n’en dis pas plus intentionnellement parce que je ne veux absolument pas nuire à la découverte de cette lecture très forte et vraiment très bien écrite. Emily Ruskovich a une manière de d’employer les mots très poétiquement et en même temps sans fioritures et très terre à terre.
J’ai été impressionnée par la dimension qu’elle donne à chaque personnage, qui ont tous une complexité qui leur est propre. Elle explore avec beaucoup de justesse toutes les facettes de chaque relation et leur évolution, dont nous sommes les spectateurs : June et May, Wade et Jenny, Wade et Ann, Jenny et Ann… Autant de combinaisons possibles et bien plus encore, qui sont à découvrir dans cette très belle histoire, où la nature est omniprésente.

Idaho est une une ode à l’amour, au pardon, au sens que l’on veut donner à sa vie, en dépit de la douleur, des regrets, des secrets et de l’oubli.

Bonne lecture !

Le Joli

Publicités

15 réflexions au sujet de “Plongée dans l’Idaho d’Emily Ruskovich”

      1. Il a l’air vraiment… Je pense pas avoir le temps de l’acheter avant de partir en vacances lundi mais peut-être sur place… On verra en tout cas j’ai hâte 😉 et là je me suis replongé dans de la fantasy, qu’est-ce que ça fait du bien 😊

        Aimé par 1 personne

  1. Argh ! Mais tu m’agaces ! Je n’aurai jamais assez d’une vie pour lire tous les bouquins dont tu parles et qui se rajoutent à ma wish-list déjà bien trop conséquente ! Non, mais il a l’air génial. J’aime bien l’idée de le suivre (ainsi que les femmes de sa vie) sur plusieurs années, faire des allers-retours dans le temps, la nature, tout ça.

    Aimé par 1 personne

    1. Ahahah désolée ! Je bavais sur ce bouquin depuis sa sortie, je m’étais dit que j’attendrai encore un peu pour l’acheter mais je n’ai pas réussi à résister… En tout cas, c’est un petit bijou. Vraiment j’ai hâte de découvrir ce que nous réserve cette auteure pour la suite 🙂

      Aimé par 1 personne

  2. Ta chronique est vraiment très intrigante! Cette lecture semble t’avoir transportée, et j’ajoute tout de suite ce livre à ma liste « à lire ». Je suis toujours à la recherche de livres assez poétiques qui sont, je trouve, assez difficiles à trouver…

    Aimé par 1 personne

  3. J’ai acheté ce livre pour ma bibliothèque, sur conseil de la librairie où je vais. Mais je ne pensais qu’il aurait l’air aussi bien, d’ailleurs, je ne savais pas forcément les thèmes évoqués. Du coup, ça me donne vraiment envie de le lire…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s