Cinéma

Un dimanche après-midi avec le Dr Patch

Depuis le lancement des Jolis Choux Moustachus, j’ai beaucoup navigué de blogs en blogs. J’ai fait de belles découvertes et j’aime suivre l’activité de pas mal d’entre eux dont celui de L’ourse bibliophile 🙂 ! Si vous ne connaissez pas encore son blog, je vous conseille d’y faire régulièrement un tour, elle y publie des chroniques diversifiées avec des analyses très intéressantes et d’une grande qualité ! Lors de l’un de mes récents passages par chez elle, je me suis arrêtée sur sa parenthèse 7e art du mois de juillet, dans lequel elle parlait notamment du film de Tom Shadyac, Dr Patch, campé par Robin Williams.

Ni une, ni deux, me voici donc dimanche après-midi, prête à me lancer dans un visionnage en règle !

Pour commencer, je voudrais dire que j’ai beau avoir une tendresse particulière pour Robin Williams (je ne dois pas être la seule d’ailleurs), je ne connais finalement qu’assez peu sa filmographie. Bien sûr, il y a les très connus Will Hunting, Le cercle des poètes disparus, Jumanji, Hook, Mrs Doubtfire, mais passés ces quelques titres, je sèche complètement. Dr Patch est donc une découverte complète.

287923Dans ce film, Robin Williams incarne Hunter « Patch » Adams qu’on rencontre lors d’un séjour en hôpital psychiatrique. Suicidaire, il a décidé de son propre chef de se faire interner afin de se protéger de lui-même et de peut-être trouver une réponse à son mal-être grâce à l’aide des médecins. Malgré ses problèmes, il s’avère assez vite qu’Hunter est une personne douée d’une profonde empathie pour les personnes qui l’entourent, doublée d’un sens de l’humour qui fait mouche notamment sur les patients qu’il côtoie. Lors de ce cours séjour en institution, il se rend compte de deux choses : les médecins exerçant sur place, drapés dans leur statut de « dieu guérisseur », ne lui seront d’aucune aide, mais lui-même possède un don qui pourrait faire des miracles sur les malades : le rire. Dès lors, il décide de commencer des études de médecine et d’appliquer cette philosophie lors de son apprentissage. Forcément, on devine que tous, professeurs et condisciples, ne seront pas en phase avec ces méthodes qui bouleversent des siècles de prise en charge des patients.

Ce film, basé sur le parcours du médecin américain Patch Adams, a été pour moi un beau moment, même si, comme le souligne l’amie l’ourse, on frôle parfois l’overdose de bons sentiments. Mais finalement, elle dit aussi quelque chose de très juste : « c’est un film très sympathique, tendre et divertissant qui donne envie de donner davantage justement« . Moi ça ne me gêne pas ce genre d’overdose surtout quand ça parle d’humanité face à la maladie et dans un cadre tel que celui de l’hôpital, qui est bien souvent pour nous, commun des mortels, synonyme de souffrances, d’inquiétudes et parfois aussi de tristesse.

original-138046-597Sorti il y a 20 ans, Dr Patch est un film joliment désuet par moment, qui fait rire, sourire et dont le message est contagieux. Par ailleurs, il soulève également une problématique complexe et intemporelle : la relation médecin-patient.
Via ses personnages, Tom Shadyac met en exergue le statut d’intouchables de certains médecins, soulignant le malaise et la distance que cela produit avec leurs patients. A travers son film, le réalisateur enfonce le clou sur lequel le Dr Patch a martelé toute sa vie : la bienveillance, l’humilité et la générosité sont beaucoup plus efficaces !

Le portrait de cet homme admirable, qui a consacré sa vie à faire de celle des autres un petit havre de paix malgré les problèmes et la maladie, est plaisant à découvrir et vous touche sincèrement. Et quel bonheur de revoir Robin Williams, dont le visage et surtout le talent me manquent énormément au cinéma !
D’ailleurs, découvrir ce film quatre ans après sa disparition, et le voir dans ce rôle là est finalement un beau symbole. Lui-même malade tout au long de sa vie, il a pourtant toujours véhiculé dans ses rôles et dans sa vie publique l’image d’un homme bon, cherchant à faire le bien autour de lui à travers le rire et les émotions.

Un joli parallèle entre fiction et réalité pour ce film donc 🙂

Le Joli

Dr Patch – Tom Shadyac (1998)

109143140

21 réflexions au sujet de “Un dimanche après-midi avec le Dr Patch”

  1. Oh merci ! C’est tellement gentil tout ce que tu dis sur mon blog ! Je ne sais même pas quoi dire…
    En tout cas, tu parles super bien de ce joli film ! Et c’est vrai que la question de la relation patient-médecin pose toujours question : le travail de Patch devrait continuer à inspirer bien des médecins !
    (Et moi aussi je vais noter Fisher King !)

    Aimé par 1 personne

    1. En même temps tu as vraiment une manière de tenir et d’enrichir ton blog qui est vraiment chouette. Tu as des continus riches et variés et tu me donnes à chaque fois envie de m’y plonger à mon tour. Dooooonc je pense que ça mérite des éloges ! 😀

      Aimé par 1 personne

          1. On ne peut pas ? Il me semblait avoir déjà vu des blogs wordpress avec des gif, mais peut-être pas… J’avoue, je suis une quiche dans ce domaine, je ne maîtrise pas du tout l’art de la communication giftienne, je ne sais même pas où en trouver ! (Tu ne peux pas me l’envoyer par mail ? Tu m’intrigues !)

            Aimé par 1 personne

  2. Encore une découverte pour ma part. J’appréciais en effet beaucoup l’acteur Robin Williams et ton article m’a vraiment émue. C’est bête car je n’ai pas encore vu ce long métrage (mais j’y compte bien !), mais dès les premières lignes de ton synopsis, j’ai fait le lien avec l’homme et non l’artiste. Ce doit être un film extrêmement beau et touchant. Merci à toi Julie pour cet article qui m’a beaucoup plu et pour avoir partagé ton ressenti.
    Belle soirée à toi.

    Aimé par 1 personne

    1. Tu retranscris bien le ressenti que j’ai eu aussi, on a l’impression que ce n’est même pas un rôle c’est fou !
      J’ai hâte de connaître ton avis sur ce film 🙂

      Au fait, je suis tombée sur My blueberry nights tout à l’heure, l’as-tu vu finalement ?

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s