Cinéma

Le ciné de fin d’année

2018 est mort, vive 2019 ! Après une petite pause bien méritée, les Jolis Choux Moustachus reviennent pour une nouvelle année de lectures et de films, et c’est plutôt un programme qui me botte bien 🙂
Mais avant cela, il me semblait quand même important de clôturer comme il se doit cette année qui aura été celle du premier anniversaire de ce blog, ou plutôt de celle jolie aventure de copines !
Si nous avons chacun notre manière de mettre un terme aux choses, m’est avis qu’une bonne sélection de films reste une bonne base pour bien finir et commencer une nouvelle année ! Voici donc les merveilles que j’ai pu (re)découvrir, que ce soit dans les salles obscures, avachie dans mon canapé ou bien encore au fin fond de mon lit 🙂
***
  • Le grand bain – Gilles Lelouche (2018)
5bcecf39ce2832102d8b4589.jpgDire que j’attendais ce film avec impatience est un euphémisme. Dire que j’ai été déçue serait évidemment mentir. À mon humble avis, inscrire Philippe Katerine au générique était déjà une idée de génie en soi. Mais il fallait quand même que j’essaie d’aller me faire une opinion un peu plus objective !
Bilan ? Si Gilles Lelouche ne sort pas le film parfait, et qu’on relève quelques maladresses, je pense pouvoir dire que nous sommes en présence d’une petite pépite comme on les aime, entre humour et tendresse, satire sociale et comédie simple et efficace.
Dans ce Grand Bain, on suit une équipe de natation synchronisée et masculine, sous la direction d’une Virginie Efira touchante en reine déchue de sa discipline, suite à l’accident qui coûtera ses jambes (et sa diplomatie) à sa coéquipière Leïla Behkti. Peut-être vous dites-vous qu’on peut parler d’une joyeuse bande entraînée par deux copines soudées. Mais entre les névroses de chacun des bonshommes et le silence et les souffrances qui habitent les deux dernières, autant vous dire qu’on se dit assez vite que ce ne sera peut-être pas la marrade du siècle, et pourtant… Gilles Lelouche nous embarque et nous emmène à la rencontre de ses personnages, dans une aventure touchante de loufoquerie.
Mon coup de cœur restera à jamais Philippe Katerine qui parvient tour à tour à nous faire rire, nous attendrir et nous émouvoir, avec ce look, cette voix et ces expressions qu’on lui connaît. Cet homme fait du bien à l’humanité, ou en tout cas à l’humaine que je suis !
Jean-Hugues Anglade et Mathieu Amalric sont parfaits, toujours très justes et souvent émouvants.
J’ai eu un peu plus de mal avec les personnages de Guillaume Canet et Benoît Poelvoorde qui sont beaucoup mis en avant sur certains aspects de leurs personnalités/histoires sans pour autant donner des réponses, ce qui donne au final un manque de matière, voire même de profondeur à ces hommes que l’on sent pourtant fragiles.
Ma déception vient surtout des personnages d’Alban Ivanov et Balasingham Thamilchelvan dont on sait finalement très peu de choses et c’est bien dommage. Pour le premier, que j’avais découvert avec plaisir dans Le sens de la fête, parce que son talent n’est pas assez exploité à mon sens par Lelouche. Pour le second, parce que je trouve très bof le running gag du « seul de la bande qui ne parle pas la même langue que les autres mais à qui tout le monde répond, parce que tout le monde le comprend sauf nous ». J’aurai justement aimé pouvoir comprendre ce personnage et surtout son histoire.
Quelques réserves donc, mais surtout un grand plaisir devant ce film, avec un chouette casting (Virginie Efira, Leïla Behkti, Marina Foïs entres autres ne sont d’ailleurs pas en reste !), pour un très bon moment de cinéma !
826503.jpg
***
  • Aquaman – James Wan (2018)
Il y a les fans de DC, et il y a les groupies de Jason Momoa. Je dois admettre que malgré mon intérêt pour l’univers des comics, je fais un peu (beaucoup) aussi partie du second groupe (« Patriiiiiick »). C’est cliché, c’est réducteur, mais, pas de panique, Aragorn reste numéro un dans mon coeur de hobbit jouflue !
Blague à part,aquaman.jpeg être une groupie c’est sympa mais vu le prix du ticket du cinoche, évidemment que j’étais quand même un poil intéressée par le sujet ! Je n’ai pas vraiment lu ce qui se dit sur ce film en termes de critiques mais pour moi ça a été une bonne surprise. A vrai dire, un peu déçue par Justice League l’an dernier, j’étais quand même dans l’idée de donner une deuxième chance à l’univers, tout en restant sur mes gardes. Après tout j’avais beaucoup aimé Wonder Woman donc, pourquoi pas !
Je ne vais pas faire d’analyse particulière sur le film de James Wan, je dirai simplement que j’ai passé un très bon moment, sans prise de tête et que j’ai plutôt bien accroché avec l’histoire de cet homme/poisson/dieu/Patriiiiick (pardon).
00aquaman2
***
  • Aladdin – John Musker, Ron Clements (1992) / Mulan – Tony Bancroft, Barry Cook (1998)

Qui dit décembre, dit Noël et dit cadeaaaaaux ! Cette année, j’ai eu la chance de voir ma collection de DVD Disney s’agrandir avant notamment deux grands classiques : aladdin_disneyAladdin et Mulan ! Bien sûr, inutile de vous résumer ces deux histoires !

Mon seul plaisir résidera dans le fait d’être redevenue cette petite fille aux yeux grands ouverts devant ces films géniaux. Et quel bonheur de retomber en enfance face à ces personnages forts et hauts en couleurs, plein d’humour et souvent très bien accompagnés d’acolytes pas si secondaires que ça 🙂

Je reste persuadée que tous ces films d’animation ont permis à cette même petite fille de devenir celle que je suis aujourd’hui, de comprendre bon nombre de valeur et de ressentir tout un panel d’émotions qui m’habitent encore bien des années plus tard.
(Bon et avouons-le, j’ai quand même une certaine fierté à connaître encore toutes les chansons par coeur.) (« Ne sont-ils pas mignons Simone ? »)

526621.jpg

***

  • Whiplash – Damien Chazelle (2014)
damien-chazelle,m186514La claque indéniable de mes visionnages de décembre revient à Whiplash, que je découvre comme souvent 32 ans après tout le monde, mais quel film !
Je voudrais souligner à quel point j’ai été fascinée par toutes les relations d’Andrew Neyman mises en avant par Damien Chazelle dans son long-métrage. Celles avec son père et Nicole, celle avec la musique et celle avec son prof, Terence Fletcher. Si chacune est unique à son niveau, elles ont toutes un point commun : ce masochisme presque dérangeant, cette douleur souvent recherchée et exigence maladive envers lui-même et les autres.
lkkmoskswciof8ernenk.png
Ce que j’ai beaucoup aimé dans la direction de ce film c’est que rien n’est simple finalement, alors que le sujet pourrait paraître basique, presque ennuyeux de prime abord. Ne serait-ce que par rapport au personnage de Terence Fletcher (J.K. Simmons, toujours parfait évidemment). Il pourrait être LE mec à détester, le tortionnaire qu’on vomit, le pervers qu’on redoute. Et pourtant, je me suis retrouvée dans une impasse face à cet homme. Je n’ai pas su quoi ressentir. Devais-je le détester comme on m’y incitait ? Devais-je voir plus loin ? Devais-je l’accepter lui, dans toute sa complexité ? Le charisme de J.K. Simmons joue à mon avis pour beaucoup dans ce mélange de sentiments et je crois que c’est vraiment son interprétation qui restera marquée dans ma mémoire.
Miles Teller fait aussi incroyablement bien le boulot dans le rôle d’Andrew Neyman. A l’inverse de Fletcher, maître tortionnaire revendiqué, l’élève est d’abord perçu comme une victime de choix. Et puis plus on avance dans le film, plus on se rend compte que les deux hommes sont un peu la bête noire respective de l’autre.
Un spectacle mêlant subtilement la haine et le respect qu’on regarde médusé du début à la fin. Et cette fin d’ailleurs, est-ce qu’on en parle ? Magistrale !
Et vous, ça a donné quoi la fin d’année ?  🙂
Le Joli
Publicités

28 réflexions au sujet de “Le ciné de fin d’année”

  1. J’ai pas mal déserté le cinéma (à tort) mais aller voir « Le grand bain » a refait naître en moi cette envie de grand écran ! Un film qui m’a énormément touché. Je suis d’accord avec toi pour le coup de coeur des personnages et de l’incarnation des rôles de Jean-Hugues Anglade et Mathieu Amalric, avec une émotion immense pour ce dernier ! ♥ Un très beau moment !

    Aimé par 1 personne

  2. Un très bel article avec trois films que j’aime tant, Aladdin, Mulan et évidemment Whiplash. J’ai beaucoup aimé ce que tu as écrit sur ce long métrage, surtout sur la relation des personnages ainsi que la perception que le spectateur peut avoir aux prémices du film. Je suis ravie que tu le mettes en avant dans un article afin de le faire découvrir à d’autres !

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton gentil commentaire Julie 🙂
      Et pour Whiplash c’est grâce à toi si j’ai enfin réussi à me lancer ! Même si on m’en avait déjà parlé et que l’envie était là, ton avis m’a permis de sauter le pas une bonne fois pour toute 🙂

      Aimé par 1 personne

  3. Il faut vraiment que je regarde Le Grand Bain ! J’ai adoré Whiplash, ce film est un sacré moment de cinéma. Aquaman m’intéresse bien aussi et j’avoue que j’ai souri à l’évocation de ton côté groupie car je suis un peu pareil (shame on me), Jason Momoa me fait beaucoup trop rire !

    Aimé par 1 personne

    1. Ahahaha oui c’est vrai qu’en plus de ça il est drôle (cet homme a-t-il des défauts finalement ?). Enfin blague à part, le film est assez chouette, si tu as l’occasion d’aller le voir je pense que tu passeras un bon moment, sans prise de tête 🙂

      Aimé par 1 personne

  4. Oh, tu as vu Le grand bain ! Tu confirmes mon envie de le voir, mais en même temps, je me dis que ce sera tout aussi bien de le voir un jour dans mon canapé, je ne regrette pas de l’avoir raté au ciné (en fait, je n’y pensais déjà plus…).
    Bon, pour Aquaman… non, décidément, je n’ai pas du tout envie de le voir. Surtout que, sans vouloir te vexer, tu ne donnes aucun argument concret susceptible de me convaincre. ^^ En plus, je ne suis ni fan de DC, ni une groupie de Jason Momoa, donc ça part mal. D’ailleurs, c’est quoi le truc avec « Patriiick » ? c’est qui « Patriiick » ?
    Muuuulan ! ♥
    Tu as vu Whiplash ! Alors, on ne t’avait pas menti, n’est-ce pas ?! Ce film est génial et J.K. Simmons est juste parfait !
    Bel article pour commencer l’année ! Ça fait plaisir de te retrouver !

    Aimé par 1 personne

    1. Ahahah je viens de t’envoyer un mail justement ! Je n’avais pas pour intention de te donner des arguments pour Aquaman, je ne suis pas du tout objective et en plus je n’ai aucune raison à te donner pour te motiver^^ ! (« Patriiiick » c’est une référence aux fans hystériques de Patrick Bruel au début de sa carrière)
      Je pense que Le grand bain te plaira par contre! Et Whiplash pouah, franchement je m’en remets pas !

      Aimé par 1 personne

        1. Aaaah bon bah on se retrouve complètement là dessus 😀 ! De mon côté mon gros regret c’est vraiment le manque de développement sur certain des personnages. Tu vois c’est pas un manque d’intérêt, c’est juste que je vois pas vraiment pourquoi mettre un avant toutes les névroses du personnage de Canet par exemple, sans pour autant creuser plus. Pareil pour Poelvoorde, je suis pas sûre que l’idée de base c’était de se limiter au « beauf de base » et pourtant c’est tout ce que je retiens du personnage. Dommage !

          Aimé par 1 personne

  5. Je partage ton analyse pour « Le Grand Bain », j’ai beaucoup aimé, même s’ils auraient pu prendre une vraie handie. Mais oui, j’ai beaucoup ri et c’était très émouvant. J’avais peur d’aller le voir (j’ai un à-priori envers les films français) mais je ne regrette pas !

    Et « Mulan », que dire… Mulan, quoi. Mon meilleur film Disney de tous les temps ! (vu qu’on sent mon emballement, je vais m’arrêter là)

    Aimé par 1 personne

    1. Ahahah ! Franchement Mulan reste aussi l’un de mes préférés de chez Disney aussi !
      Je me lance dans l’anim’ japonaise là, et ça promet de très belles découvertes aussi j’ai l’impression, dans un autre registre 🙂

      Aimé par 1 personne

  6. « (Bon et avouons-le, j’ai quand même une certaine fierté à connaître encore toutes les chansons par coeur.) (« Ne sont-ils pas mignons Simone ? ») »
    Ahahah OUI.Grosse fierté de mon côté aussi, encore que je sois bien capable d »en regarder certains en répétant les répliques tout le long du film (je suis reloue, un peu). Les répliques de Mushu et de Iago, ce sont le genre de choses dont je ne me lasserais probablement jamais.

    « TU AS VU CES HUNS ?! ILS POUSSENT DE PARTOUT… COMME DES PÂQUERETTES !!« 

    Aimé par 1 personne

    1. Aahahahaha je ris tellement^^ ! Je t’avoue que j’ai une énorme fierté aussi à connaître la plupart des répliques de ces films.
      Ma dernière fierté en date reste Aladdin, que je n’avais pas vu depuis des années, et dès les premières phrases c’était parti : « Approchez approchez… trop près, un peu trop près » (avec l’intonation bien sûr !).

      En tout cas je te remercie pour cette intervention Mushuesque, c’est comme si je l’entendais à côté de moi ahaha !

      Tiens j’allais te demander quand tu allais écrire un nouvel article dont tu as le secret, et je viens de voir que j’avais loupé ton Altered Carbon ! Je m’y rends tout de go !

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s