Littérature

Captive (Alias Grace) – Margaret Atwood

La lecture est encore toute fraîche, je l’ai terminée hier. Alors je me lance tout de suite, pour ne pas en perdre une miette, pour ne pas atténuer mon ressenti.

Je peux le dire, je viens ENFIN de terminer un roman de Margaret Atwood. Bon, tout est relatif, parce qu’elle est quand même l’auteure de plus de 40 ouvrages et que moi, j’en ai lu un et demi. Ri-di-cu-le. Pourtant, tout était là : l’intérêt, la curiosité, l’envie. Ajoutons en plus, pas une, mais deux adaptations télévisuelles ! Alors, quoi de mieux pour attiser tout ça ?

L’été dernier, je m’étais lancée en achetant La servante écarlate. On parlait beaucoup de ce livre, publié en 1985 et dont l’adaptation par Netflix faisait un véritable carton. L’histoire me donnait vraiment envie, et j’ai volontairement occulté la série pour me concentrer sur la lecture de l’ouvrage…que j’ai abandonnée au bout d’un malheureux tiers. Je n’y arrivais pas. Impossible d’expliquer pourquoi parce que le problème dans tout ça, ce n’était pas que le récit me déplaisait, mais plutôt que son rythme ne me convenait pas. Hyper frustrant du coup, de se résoudre à laisser de côté un livre qui nous plaît dans son fond, mais pas dans sa forme. C’est pourtant ce que j’ai fait, avec regret, en me disant que j’y reviendrai plus tard…

[Allégorie entre crochets du temps qui passe] [uhuhuh]

img_3571
L’ouvrage, avec pour toile de fond, ma plus belle housse de couette.

Et puis, il y a quelques temps, cette chère Margaret a recroisé mon chemin, avec un autre ouvrage : Captive (lui aussi adapté par Netflix d’ailleurs).

Pour ce livre, Margaret Atwood s’est inspirée d’une histoire vraie qui avait bouleversé le Canada du XIXe siècle, celle de Grace Marks, condamnée à la prison à perpétuité pour les deux meurtres particulièrement horribles de son employeur et de sa femme de charge. Âgée de 16 ans au moment des faits, elle aurait été la complice de James McDermott, lui aussi employé dans la demeure et reconnu coupable du crime. Si ce dernier fut pendu après le procès, Grace écopa, quant à elle, de la perpétuité. Personne n’a jamais su si elle était coupable, innocente ou folle. Lors de son procès, après avoir donné trois versions des faits, Grace s’est murée dans le silence. Alors, amnésie ou dissimulation ? Quelques années plus tard, le docteur Simon Jordan veut découvrir la vérité. Jeune psychanalyste, il a beaucoup voyagé, notamment en Europe, afin d’étudier les différentes pathologies mentales existantes, et les nouvelles manières, si ce n’est de les soigner, d’au moins les comprendre.
En gagnant la confiance de la jeune femme, il découvre peu à peu la personnalité de cette dernière, qui ne semble ni démente ni criminelle. Pourtant, il sent bien qu’elle cache certaines choses…

Alors bien sûr, l’histoire est romancée (l’auteure le précise d’ailleurs à la fin du bouquin), mais c’est tellement bien écrit que les éléments fictifs se marient vraiment bien aux faits réels. Du coup, c’est prenant, on a envie d’aller jusqu’au bout.

Mais…

J’aurai aimé dire que cette fois, c’était la bonne, que Margaret Atwood m’avait emmenée avec elle tout au long de l’histoire. Malheureusement comme avec La Servante Ecarlate, ça n’a pas pris. Ça m’éneeerve de le dire, parce que je ne remets vraiment pas en question la qualité du récit, ni son intérêt. Le seul truc, c’est que je n’adhère pas au rythme du texte. J’ai l’impression qu’en fin de compte, il s’installe tranquillou du début à la fin, sans jamais vraiment décoller.
Evidemment, cette manière d’écrire, elle est totalement délibérée, ça ne fait aucun doute. Et clairement, elle permet de créer aussi une certaine ambiance. Celle, pesante, quand on aborde l’enfance de Grace. Celle, joyeuse et légère, de ses moments avec Mary Whitney. Ce style qui donne l’impression de coller à la personnalité de chacun des personnages, en fonction du lieu où ils se trouvent et des sentiments qui les traversent lors de telle ou telle situation. Jusqu’au bout, on doute. Jusqu’au bout, on a envie de savoir.

Vous l’aurez compris, mon avis n’est pas négatif, bien au contraire. Margaret Atwood nous offre ici un livre exigeant, entre fiction et réalité historique, avec des personnages complexes et des détails de la vie au Canada du XIXe siècle.

J’ai vraiment envie de pouvoir un jour apprécier comme il se doit l’écriture de cette grande dame de la littérature, et reprendre par exemple, la lecture de La servante écarlate 🙂

En attendant, j’espère ne pas vous avoir découragé(e)s de vous plonger dans Captive, parce que ça vaut vraiment le coup !

Bonne lecture !

Le Joli

 

 

Publicités

52 réflexions au sujet de “Captive (Alias Grace) – Margaret Atwood”

  1. J’avais adoré La Servante écarlate, mais Captive m’a laissé un sentiment plus mitigé. Je l’ai trouvé long, mais long parfois. Certains passages auraient mérité d’être supprimé. En revanche, j’ai adoré la série qui est absolument géniale.

    Aimé par 1 personne

    1. Je suis totalement d’accord avec toi sur les longueurs, je t’avoue que par moment (notamment les échanges épistolaires entre Simon, sa mère, son pote, ses confères, qui finalement n’apportent pas toujours grand chose au récit je trouve). Par contre effectivement la série a l’air plutôt pas mal, et l’histoire bien retranscrite, donc je vais me pencher dessus 🙂 ! Pour La Servante écarlate, aurais-tu des conseils à me donner pour m’encourager à me remettre dans la lecture ? 🙂

      J'aime

      1. Il y a un passage dans le livre qui fait tellement écho à ce que nous pouvons vivre actuellement que cela donne une toute autre perspective au roman, sachant qu’il a été écrit dans les années 1980. Il n’a pas pris une ride depuis. Si tu aimes les romans qui portent à réflexion, tu peux redonner une chance à La Servante Écarlate. Quand tu auras fini le roman, jette-toi sur la série !

        Aimé par 1 personne

        1. Je prends note ! Je retenterai peut-être d’ici cet été alors 🙂
          En plus j’avais vraiment envie de lire ce livre, et le fait de ne pas avoir pu le continuer m’a beaucoup frustrée. J’ai peut-être été un poil démissionnaire sur le coup 😉

          J'aime

          1. Ce n’est pas moi qui va te jeter la première pierre, je le fais souvent aussi. ^^ Mais, il faut aussi lire les romans d’Atwood, notamment des petites briques comme Alias Grace ou La Servante Écarlate sur de longues plages horaires pour être bien dedans.

            Aimé par 1 personne

            1. Oui je pense que c’est vraiment la solution, se caler une bonne plage horaire. D’autant plus que c’est vraiment une auteure majeure dans le paysage littéraire, de part sa production en terme de bouquins, mais surtout par rapport à leurs contenus qui traitent vraiment de sujets importants.

              J'aime

        1. Bah écoute je suis agréablement surprise parce que je me demandais comment ils allaient retranscrire la personnalité complexe de Grace, et franchement c’est une réussite ! Merci de m’avoir encouragée !

          Aimé par 1 personne

  2. Je viens justement de finir la série que j’ai beaucoup aimé ! Quant à lire le roman, je ne sais pas, surtout après ta chronique et ma lecture pénible de C’est le coeur qui lâche en dernier, mais bon, peut-être un jour… Je pense que je donnerais quand même une chance à la Servante écarlate en revanche.

    J'aime

    1. Oui on me dit beaucoup de bien de la série donc je vais bientôt me lancer dans le visionnage 🙂 ! Après concernant le livre, il se lit vraiment très bien, l’écriture et le propos sont plutôt simples malgré tout. Le seul truc qui m’a vraiment gênée c’est le rythme, mais ça ne m’a pas empêchée de le lire assez rapidement quand même. Je ne désespère pas de me remettre dans La Servante écarlate non plus, mais pour le coup, lors de mon premier essai, j’ai trouvé la lecture beaucoup plus exigeante ! Mais c’est à lire, sans aucun doute !

      Aimé par 1 personne

      1. Oui, ès avoir vu la série, je préfère laisser leur chance à d’autres livres. D’autant plus que dans C’est le coeur qui lâche en dernier, j’avais été rebutée par le rythme, par les personnages et par un je-ne-sais-quoi général qui a fait qu’en dépit de bonnes idées, la sauce n’a pas pris avec moi.

        J'aime

    1. Tu peux ! Franchement je ne regrette absolument pas d’avoir lu celui là, et j’espère en lui d’autres par la suite ! Simplement, je pense que c’est vraiment le genre d’auteur à lire « au bon moment », et comme on me l’a suggéré plus haut, en ayant du temps pour vraiment se mettre dans l’histoire. Captive reste un livre vraiment très accessible (beaucoup plus que la Servante écarlate je pense). En tout cas bonne lecture 🙂

      Aimé par 1 personne

    1. C’est ce qui m’a plu aussi au moment où j’ai acheté le livre, et vraiment il se lit très bien, on passe un bon moment. Moi il m’a juste manqué un petit quelque chose, mais je pense que c’est surtout parce que j’ai manqué un truc dans ce que veut faire passer Margaret Atwood à travers son écriture ! Bonne lecture 🙂

      Aimé par 1 personne

  3. J’ai très envie de lire Captive, l’histoire m’intrigue beaucoup!
    J’ai adoré La servante écarlate, mais en effet, le rythme est lent et ne s’emballe pas vraiment. Je comprends tout à fait qu’on n’adhère pas. Il ne faut pas culpabiliser de ne pas aimer une façon de structurer un récit 🙂
    Je dois regarder la série un de ces jours, car je n’en entends que du bien. Par contre, elle n’est pas produite par Netflix. C’est en grande partie pour cette raison que je ne l’ai pas encore visionnée, je n’y ai pas accès facilement 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Les deux adaptations sont produites par Netflix (je crois). Je n’ai pas vu celle de La Servante écarlate (je ne perds pas espoir de me relancer dans le bouquin prochainement !), et je viens tout juste de regarder les 2 premiers épisodes de celle de Captive, et franchement pour le moment c’est pas mal !

      Aimé par 1 personne

        1. Je viens de regarder, c’est produit par Hulu, une autre plate-forme de vidéo à la demande 🙂
          En tout cas, je vais surement acheter La Captive qui me fait de l’oeil depuis quelques temps. ça m’était un peu sorti de la tête, merci de me l’avoir rappellé 🙂

          Aimé par 1 personne

          1. Ahahah je viens de regarder aussi du coup ! Autant pour moi j’étais persuadée que c’était Netflix ! (les raccourcis faciles !)
            En tout cas merci pour l’info, et n’hésite pas à me faire un retour sur ta lecture de Captive, ça me fera plaisir d’en discuter ! 🙂

            Aimé par 1 personne

  4. J’ai bien envie de lire Captive ! quant à la servante écarlate, j’ai vu la série et je peux dire qu’elle m’a réellement marqué ! je vais d’ailleurs faire un article sur cette série vendredi prochain !
    Bisous et bon week-end

    Aimé par 1 personne

    1. Oui apparemment la série vaut vraiment le coup d’oeil, du coup ça me frustre encore plus de ne pas être allée au bout du bouquin ! Mais je ne désespère pas 🙂
      Pour ma part je viens de regarder les deux premiers épisodes de Captive, et c’est plutôt fidèle pour le moment, je ne suis pas déçue !
      Bon weekend 🙂

      Aimé par 1 personne

  5. J’ai beaucoup aimé la servante écarlate. Je ne peux que te donner raison sur le rythme choisi par l’auteur.Je te conseille tout de même d’essayer la série. Elle est très bien faite, et respecte l’atmosphère du livre. C’est juste un autre moyen de découvrir l’univers de l’auteure. Je n’avais pas l’intention de lire ce roman, Captive, mais ton résumé me donne très envie de le lire. U.

    Aimé par 1 personne

    1. Je viens de commencer la série adaptée de Captive, et j’avoue que je suis agréablement surprise parce que l’atmosphère du bouquin est vraiment respectée et on s’y replonge tout de suite ! Tu as raison, je vais peut être me laisser tenter par l’adaptation de La servante écarlate, vu tout le bien qu’on en entend !

      Aimé par 1 personne

  6. Depuis que j’ai regardé la première saison de La Servante Écarlate, j’ai très envie de découvrir le livre même si j’ai déjà été prévenue du style particulier de l’auteure. Captive me fait bien envie aussi, tout comme son adaptation sur Netflix. Ce que tu en dis m’intrigue malgré que tu n’accroches pas forcément au rythme de l’histoire.

    Aimé par 1 personne

    1. Franchement l’histoire m’a beaucoup plu, et celle de La servante écarlate m’intrigue encore beaucoup donc c’est vraiment pas une question de qualité de l’oeuvre, parce qu’elle est bien là ! Je pense que ce se sont des bouquins pour lesquels il faut se donner du temps de lecture. Moi je lis une heure par ci, trente minutes par là, et du coup je pense que ça a pas mal cassé le rythme que Margaret Atwood met en place. Je ne peux que t’encourager à lire cette auteure parce que vraiment ça vaut le coup !
      Et concernant les séries, j’ai entamé la série adaptée de Captive, et pour le moment c’est plutôt très chouette !

      Aimé par 1 personne

  7. Comme je te le disais chez moi, je viens de finir La Servante écarlate et j’ai vraiment accroché : ce rythme étrange, une fois rentrée dedans, j’ai trouvé qu’il donnait une force incroyable au récit. Et puis le parallèle avec notre propre société est assez glaçant ; ce que je trouve d’autant plus fort c’est que le roman est énormément basé sur l’introspection, et réussit pourtant avec des événements de « rien » (elle a pas une vie folichonne et trépidante) à nous porter à un niveau d’angoisse… Pfiou ! Faudra que je mette mes idées un peu plus en ordre pour la chronique 😉
    Du coup, puisque j’ai autant accroché, je pense que je vais lire Captive bientôt…

    Aimé par 1 personne

            1. Doux Jésus, tous mes respects à lui !! Quoique j’ai un bon souvenir du Colonel Chabert quand même ! Mais moi j’accroche beaucoup plus avec Victor Hugo. Après c’est toujours une question de goût et de sensibilités, c’est ça qui est cool !

              Aimé par 1 personne

  8. La série est vraiment très sympa même si la fin un peu ouverte m’a laissée sur ma faim (ou alors je n’ai rien compris, ce qui est aussi une possibilité!!^^). En tout cas, j’ai très envie de lire le livre maintenant!! Je n’ai pas encore tenté cette auteure dont j’ai « La servante écarlate » dans ma PAL! j-J’espère que le rythme me plaira du coup!! 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Franchement je pense que ça peut être pas mal de commencer par Captive pour se familiariser avec l’écriture de Margaret Atwood ! Le livre est vraiment agréable à lire 🙂
      J’ai commencé la série, je trouve qu’elle retranscrit bien l’atmosphère du bouquin, donc je pense que tu peux y aller les yeux fermés 😉

      Aimé par 1 personne

    1. Franchement, même si je suis assez mitigée sur mon ressenti, ça reste un bon moment de lecture ! (et mon avis sur la série sera bientôt en ligne 🙂 )

      J'aime

  9. ça me rassure de ne pas être la seule à avoir abandonné la lecture de la Servante Écarlate, tout comme toi le sujet m’intéressait mais je n’ai pas aimé l’écriture et son rythme. La série par contre est super donc peut être que je ferais pareil avec Captive.

    Aimé par 1 personne

Répondre à Le Joli Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s