Littérature

Nanofictions, une autre petite merveille signée Patrick Baud

Ceux qui me connaissent ou qui me lisent (ou les deux !) savent que le travail de Patrick Baud a une place bien à lui dans mon petit cœur de curieuse. J’avais d’ailleurs parlé de la série de BD Axolot, adapté du travail qu’il mène depuis des années via sa chaîne YouTube du même nom.

J’aime Patrick Baud pour (au moins) deux raisons :

  • Il y a d’abord la faculté qu’il a de réveiller la curiosité de la petite fille que je suis encore au fond de moi (mais bon c’est pas trop compliqué), tout en passionnant « l’adulte » que je suis devenue (ou que je tente de devenir, au choix). Le résultat c’est qu’à chaque fois, ces deux-là en ressortent émerveillées. Il a cette façon très simple et très douce de parler de toutes les étrangetés de notre monde, qu’elles soient historiques, biologiques, scientifiques ou juste inexpliquées.
  • Et puis ensuite, parce qu’il me permet de découvrir aussi des artistes. Puisque que ce soit dans ses vidéos ou ses livres, il y a toujours une ou plusieurs interventions d’un(e) comédien(ne), d’un(e) auteur(e), d’illustrateurs(trices). Ainsi, rien que dans les BD Axolot, vous pourrez retrouver les coups de crayon de Boulet, Pénélope Bagieu, Adrien Ménielle, mais aussi Marion Montaigne, Yannick Lejeune, Salch,   Fabien Toulmé, et bien d’autres encore.

Bref, vous l’avez compris, Patrick Baud n’a pas besoin de grand chose pour me convaincre de suivre son boulot 🙂
C’est donc avec beaucoup de plaisir que j’ai découvert son dernier ouvrage en date : Nanofictions.
baud7C’est un tout petit livre dans lequel il a compilé plein de toutes petites (nano donc) histoires préalablement publiées sur son compte Twitter. Vous allez me dire « il se foule pas le gars ! », et d’un certain point de vue peut-être. Mais comme moi je n’ai pas Twitter (et que je suis une groupie), ça a été une totale découverte, et c’était très chouette.

Dans l’avant-propos (que je vous laisserai découvrir dans son intégralité) , Patrick Baudbaud5.jpg explique comment lui est venue cette idée, en repensant à une phrase attribuée à Ernest Hemingway et considérée comme la « mère » des micro-nouvelles : « A vendre, chaussures bébé, jamais portées. »
Il souligne « la puissance évocatrice que peuvent véhiculer six petits mots » et compare cette forme de narration à une formule magique. Autant vous dire qu’il ne m’en fallait pas plus pour me plonger dans le bouquin !

On découvre donc des dizaines de toutes petites nouvelles, certaines anecdotiques, d’autres plus étranges, ou encore effrayantes, et parfois même émouvantes. Bien sûr j’ai eu mes préférées, mais ce que je retiens de cette lecture, c’est que même si elle a été très (beaucoup trop) rapide, mon esprit et mon imagination n’ont cessé de bouillonner. Je ne sais pas ce qu’une telle lecture peut déclencher dans tous les cerveaux, mais je sais que le mien a eu envie d’imaginer des tonnes de suites à ces Nanofictions !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

On retrouve en plus avec plaisir le travail d’illustration de Yohann Sacré (déjà présent dans la série des Axolot) (Bah tiens !) qui apporte des petites touches de poésie et de mystère supplémentaires avec ses dessins tout en finesse et en simplicité.

baud14.jpgJ’espère que vous aurez l’occasion et surtout l’envie d’ouvrir ce joli livre et que vous en ressortirez aussi emballé(e)s que moi !
(C’est pour ça que j’ai semé des petits extraits tout au long de cet article)
(un appât en somme)
(quel esprit diabolique !)

Du coup, bonne lecture ! 🙂

Le Joli

Publicités

19 réflexions au sujet de “Nanofictions, une autre petite merveille signée Patrick Baud”

  1. Oh ! Tu me fais découvrir et je meurs d’envie de me ruer en librairie ! J’ai adoré les deux tomes d’Axolot que j’ai déjà lus, et les extraits que tu partages me font extrêmement envie. Merci pour la découverte !

    Aimé par 1 personne

    1. Avec plaisir ! Pour ma part je te conseille (bien évidemment) de te pencher sur les tomes 3 et 4 d’Axolot qui sont de petites merveilles ! Ah et Patrick Baud a également publié une BD dernièrement qui s’intitule « L’homme qui traversait les montagnes » (et autres inconnus au destin hors du commun dont vous n’avez jamais entendu parlé). C’est dans la même veine, et c’est top !
      Moi j’attends Noël pour mettre sur ma liste « Lieux secrets » et « Terres secrètes » et ma collection sera complète !

      Aimé par 1 personne

        1. Boarf tu sais on est tous pareils malheureusement… Hier j’ai découvert une des lectures du moment de Léa sur le Picabo
          (« J’aime tout ce qui me rappelle que je ne suis pas seule à souffrir sur cette terre ») et du coup je crève d’envie de l’acheter et je peux paaaas

          Aimé par 1 personne

  2. Je suis une grande fan des vidéos de Patrick Baud mais n’ai jamais lu un de ses ouvrages… La série Axolot me tente davantage, mais j’aime bien ce concept, ce genre de nano histoires peut être intéressant lorsqu’on veut pouvoir ouvrir un livre, en lire quelques lignes, le reposer, y revenir… Un autre rythme de lecture qui a son charme!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s